Panier

🇫🇷 Entreprise française

Livraison gratuite à partir de 50€ d’achats

7 conseils pour bien éclairer son bureau

A l’ère du télé-travail, on a tous besoin d’un espace bureau bien éclairé pour travailler en toute sérénité. Pour être à l’aise, il faut savoir créer les bonnes conditions. Au-delà du choix du fauteuil qui doit être tout confort et de l’ergonomie du bureau, le bien-être visuel est essentiel dans ce zone particulière qui demande à la fois concentration et aisance.

 

1. Multiplier les lampes de bureau

 

Attention aux idées reçues : une seule lampe de bureau ne suffit pas à éclairer correctement un espace de travail. Une unique source de lumière et c’est la fatigue assurée ! Ne vous contentez pas d’une simple lampe de bureau pour éviter un trop grand contraste avec l’obscurité environnante.

 

Un coin bureau nécessite plusieurs types d’éclairage pour vous apporter différentes sources de lumière.

 

Afin de créer un espace de travail ultra fonctionnel, il est recommandé de créer une ambiance lumineuse principale. Pour obtenir une solution d’éclairage zénithal avec une diffusion homogène de la lumière, commencez par installer un éclairage général, type plafonnier. Evitez les spots qui risquent de vous éblouir et d’engendrer une rapide fatigue oculaire. Ils pourront venir en éclairage indirect avec une fonction orientable pour vous permettre de diriger la lumière vers le mur par exemple. La suspension peut être une bonne idée si vous optez pour un abat-jour suspendu cylindrique avec diffuseur pour atténuer la luminosité, une suspension cloche ou une suspension boule ajourée qui filtrera la lumière avec douceur.

 

Ne vous contentez pas uniquement d’un éclairage général qui crée de fortes zones d’ombres sur le poste de travail. Ajoutez-lui d’autres sources de lumière comme la traditionnelle lampe de bureau pour éclairer l’ordinateur, une petite guirlande à suspendre pour décorer et pourquoi pas des spots encastrables à Led…

 

2. Éclairer quand on travaille sur ordinateur

 

Vous travaillez sur ordinateur ? Placez une lampe de bureau à proximité, sur le côté ou derrière, pour ne pas fatiguer vos yeux. On sait aujourd’hui que la lumière bleue émise par les écrans peut-être la cause d’une dégradation de la rétine, de fatigue visuelle chronique et de perturbation du sommeil. Une lampe de bureau est donc incontournable pour créer un environnement optimal de travail sur écran. Elle va jouer un rôle alcalin sur l’intensité lumineuse émise par l’écran et vous offrir un éclairage d’accentuation précis adapté à votre activité.

 

La médecine du travail recommande l’usage de lampes de bureau émettant entre 2700 et 3000 kelvins pour un éclairage ergonomique. Cela signifie qu’il faut donc privilégier un éclairage se rapprochant le plus possible de la lumière naturelle avec un éclairage chaud mais pas trop blanc. Rappelez-vous également que le besoin de lumière varie selon votre âge. Un individu de 40 ans a besoin de plus de lumière qu’une personne de 20 ans.

 

3. Éclairer selon le type de travail au bureau

 

Le genre de travail qu’on effectue dans un coin bureau dépend de son activité, de ses loisirs, du moment de la journée… Il peut demander beaucoup de concentration, voire une précision extrême. Selon le type de travail effectué, l’intensité de la lumière, la portée du faisceau lumineux, la température de couleur ont chacun leur rôle à jouer. Sachez que plus le travail est précis et méticuleux, plus le nombre de lux nécessaire est élevé : on compte environ 300 lux en moyenne, on passe à plus de 1500 pour un travail d’horlogerie.

 

4. Faire le choix d’une lampe à bras articulé

 

Pour travailler dans de bonnes conditions, qu’il s’agisse aussi bien d’écrire sur du papier que de taper à l’ordinateur, il vous faudra accorder un soin particulier au choix de votre lampe. Si la lampe de bureau est clairement préférable à une simple lampe déco dans l’espace de travail, vérifiez au préalable que celle-ci possède bien un bras articulé et une tête orientable. Deux caractéristiques très pratiques pour réaliser des travaux très précis et qui vous permettront de moins vous fatiguer la vue.

 

Privilégiez les lampes de bureau avec bras articulé et tête orientable. Ce sont elles qui assurent le meilleur éclairage directionnel. Elles permettent d’orienter la lumière dans la direction souhaitée, de bénéficier d’un éclairage diffus ou d’accentuation. Manipuler un bras flexible ou articulé, manier une tête orientable, agrandir ou réduire un bras télescopique… Toutes ces fonctionnalités techniques sont fort appréciables dans un environnement de travail.

 

Aujourd’hui, les lampes de bureau disposent de nombreuses fonctions high-tech très prisées : variation de l’intensité lumineuse, changement de couleurs RVB, enceinte Bluetooth intégrée, fonction « touch » avec allumage tactile, tableau de contrôle intégré, recharge USB, etc. Tout est fait pour vous faciliter la vie !

 

5. Choisir la bonne ampoule

 

Il est important de choisir une ampoule adaptée à ses activités. Et vous avez l’embarras du choix entre les luminaires incandescents, halogènes, LED, fluorescents…

 

De manière générale, il est conseillé d’avoir une ampoule de 15 watts, largement suffisante pour un travail sur ordinateur. L’idéal est de privilégier un éclairage chaud, naturel et donc pas trop blanc, avec une température de couleur comprise entre 2700 et 3000 kelvins. Pour les plus économes, c’est une lampe à LED qu’il faut adopter. Avec ses 5 watts, elle aura un prix de départ plus élevé mais une plus longue durée de vie.

 

Attention à ne pas choisir un éclairage éblouissant. Certaines Leds par exemple dégagent une lumière bleue gênante. Préférez les lampes équipées d’ampoules halogènes pour la qualité de la lumière dégagée ou des Leds avec une lumière blanche. Evitez les lampes fluocompactes placées à moins de 30 centimètres selon les recommandations de l’ADEME. Et enfin, optez pour des ampoules avec un bon IRC de 80 ou plus.

 

6. Choisir un revêtement de bureau non réfléchissant

 

L’éblouissement par la lumière est très gênant : évitez les surfaces de bureau laquées et choisissez des revêtements mats. Attention également à l’éblouissement direct en ne plaçant pas le flux lumineux dans votre axe de vision. Le besoin en lumière augmente avec l’âge, prévoyez un niveau d’éclairement adéquat.

 

Cela peut sembler être un détail, mais ce n’est pas le moindre : l’éclairage du bureau d’un enfant ne sera pas le même que celui d’une grande personne. Avec l’âge, la vue diminue et par conséquent un utilisateur de 20 ans aura deux fois moins besoin de lumière qu’une personne de 50 ans. A vous d’adapter l’éclairage de l’espace bureau selon l’âge de celui qui l’utilise.

 

7. S’adapter aux contraintes de l’espace

 

Il est facile de donner des conseils pour bien éclairer son bureau mais parfois les conseils ne s’adaptent pas à notre espace ! Alors faites preuve d’imagination dans votre coin travail et trouvez un éclairage satisfaisant.

 

Par exemple, nul doute que la lampe à clipser résout bien des problèmes quand votre plan de travail ne vous permet pas d’accueillir une vraie lampe de bureau. Facile à fixer sur un rebord d’étagère, facile à déplacer selon vos travaux, elle dégage une lumière puissante très pratique notamment pour un travail sur ordinateur.

 

Autre solution sympa : une guirlande déco que l’on peut suspendre au niveau des étagères ou à un poteau en acier si on a une décoration loft.

 

Pensez également au lampadaire arc, ou au lampadaire liseuse qui sont de formidables luminaires pour créer un éclairage indirect, mais aussi directionnel quand votre activité le nécessite.

Livraison gratuite

Pour tout achat de plus de 50€

Garantie satisfaction

14 jours satisfait ou remboursé

Assistance

7 jours sur 7 par courriel

Achat 100% sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa

lampes-de-bureau.com